et si les bosseurs, les artistes et les sportifs devaient travailler ensemble ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Kumi To Suke !             Choisis ta spécialité : Plutôt Sportif ? Artiste ? ou Intelligent ?    ou bien tout simplement Professeur ?     Nous Avons Besoin De Membres , N'hésitez Pas à Vous Inscrire

Partagez | 
 

 Des travailleurs forçés ? [ pv Ruya ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Satomi Takeru
Fondateur 2# Aime Lui et sa Guitare (L)
avatar

█ MESSAGES : 584
█ INSCRIT LE : 09/08/2009

█ EN +
• Classe: 2ème année
• Club: pas besoin de club , je vis ma musique tout seul
• Relations:

MessageSujet: Des travailleurs forçés ? [ pv Ruya ]   Dim 4 Oct - 21:36

Aujourd’hui il faisait beau , un temps magnifique était annoncé et il se confirmait . Tous les élèves étaient dehors profitant donc pleinement de ce fameux jour . Le vent soufflait légèrement , la température ne mesurait qu’un 20° pas plus . Bref c’était un temps des plus beau mais une personne ne pouvait pas en profiter et cette personne s’appelait Takeru .

Celui-ci se baladait normalement le matin même , après avoir fait ses éternels et habituels rituels du matin , autrement dit , jouer de la guitare et être froid avec tout le monde . Il marchait en direction du parc , l’endroit où il se sentait bien après sa chambre . Il n’y avait encore personne et ce silence faisait du bien au jeune musicien qui montrait beaucoup de respect pour la nature et pour ses habitants .

Jusque là vous me direz , rien de plus normal alors pourquoi est-il au gymnase ?
Et bien tout simplement parce que le jeune Takeru s’est trouvé au mauvais moment au mauvais endroit .
En effet le jeune entraîneur de l’équipe de basket , cherchait quelqu'un à embêter enfin plutôt quelqu'un pour l’aider . Il avait besoin d’une personne gentille pouvant laver un peu le gymnase et pouvant par la suite ranger un peu le matériel . C’est donc avec un grand sourire que le jeune entraîneur vit Takeru assis dans l’herbe .


- Ano.. Excuse moi jeune homme j’ai besoin de toi..

Takeru regarda l’homme comme si celui-ci venait de le sortir de son sommeil . C’est donc de mauvaise humeur que le musicien prit décision de suivre l’entraîneur . Après tout avait-il le choix ?

- Bon tu me ranges ça et puis tu nettoieras en même temps les vestiaires , merci…

Quand Takeru remarqua le travaille , ses yeux devenaient rond et stupéfait , alors que le musicien voulait protester , ce dernier remarqua que l’entraîneur avait déjà filé tel un coupable..

* c’est pas à lui de faire ça ?? Je suis musicien moi pas autre chose…*

C’est donc avec le strict minimum de motivations que le jeune Takeru se mit au travail .
Au bout de quelques heures , Takeru jeta un œil par la fenêtre du vestiaire et remarqua que le parc était déjà un peu rempli et surtout que l’équipe allait arriver . Il était lassé par tout ça , lui qui voulait juste se reposer tout seul face à la nature .


Mais quand Takeru était dans ses pensées des plus froides et composées de vengeance à propos de l’entraîneur quelque un entra dans le vestiaire . Cette personne voulait sûrement aidé Takeru ou bien au contraire le laisser tout faire..

_________________
~ FON-DA-TEUR 2 ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kumi-to-suke.forumactif.org
Yamahi Ruya
Ange ou Démon ?
avatar

█ MESSAGES : 71
█ INSCRIT LE : 02/09/2009

█ EN +
• Classe: 1ère Année
• Club: Biologie
• Relations:

MessageSujet: Re: Des travailleurs forçés ? [ pv Ruya ]   Mar 6 Oct - 23:10

Depuis quelques temps Ruya n'est pas bien, il a appris qu'un nouvel élève, fraichement débarquait, va partager sa chambre. Le stress ultime pour le jeune garçon, les vrais défis commencent maintenant, vas-t-il s'entendre avec cet inconnu, va-t-il pouvoir le supporter? Tellement de questions qui le feraient presque regretter d'être entré dans cette école. Le matin, il se lève fatigué, encore plus que d'habitude, plein de soucis et de dégoûts, alors pour se changer les idées il sort se promener. La marche lui fait du bien, se remettre en question lui est essentiel et pour cela rien de mieux qu'un peu de solitude. La musique en bruits de fond, les mains libres de mouvements et les pieds guidaient par le hasard, il sorte de sa chambre.

Un petit passage par le réfectoire histoire de déjeuner, une tarte à la framboise en main, il s'éloigne des locaux. Petit à petit le voilà dans le parc, le paradis du repos, la beauté du paysage le rend serin et le son de la nature l'amène à mettre de côté son Mp3 chéri, un miracle s'était produit sous les yeux des oiseux et des arbres qui composaient celui-ci. Ce parc, Ruya ne le connaissait pas il y a encore quelques jours, mais c'est avec une longue discussion avec Miki-chan que Ruya appris son existence. Que demander de plus, des bancs pour se poser, de l'air pour respirer et un merveilleux soleil pour se gorgé de vitamine D, mais dans ce paysage si parfait survint une tâche, un peu gênante pour ce timide qu'est Ruya. Un couple d'amoureux, se mirent à se tripoter près de lui, rien de plus embarrassant pour ce garçon qui ne peut s'empêcher de s'éloigner. Discrètement il s'éloigna de son petit paradis, le coeur lourd il se sentit tout d'un coup nostalgique, seul et abandonné. Dans ces moments la musique lui est obligatoire, il remit donc l'mp3 en route, les écouteurs et le son à fond.

Tant pis, s'il ne peut pas rester dans le parc, alors il ira voir ailleurs s'il peut aider, se rendre utile, donner un sens à sa vie. Cette sensation ne lui plaisait pas du tout, pourquoi tout à coup ce besoin identitaire, est ce à cause de ce couple ? Il n'est pas du genre à se soucier de cela pourtant.

Toutes ces idées l'ont amené de nouveau au alentour de l'école, mais devant un bâtiment qu'il aime autant que le parc, le gymnase. Ruya fait partie des gens intelligents de l'école, dans son trio il sera un Intelligent Guys, mais cela ne l'empêche pas d'être un vrai fan de sport, oui Ruya aime le foot, la boxe thaïlandaise et tout ce qui s'en rapproche. Alors, il lui était normal de se balader dans les environs du gymnase dans ses heures perdues. Ce jour-là le soleil tapait fort sur la pelouse qui entourait la grande battise peinte de noir. Au-dessus de la grande porte d'entrée se trouvait l'enseigne en argenté: 道場 スポーツ(doujou supootsu = Gymnase Sport), le jeune homme resta quelques minutes à la regarder, comme si elle allé exaucer un voeu, la tête dirigée vers le haut, il ne pouvait pas regarder devant lui, cela lui aura valu de se faire bousculer par un homme. Les bousculades Ruya ça le conné, tellement souvent plongé dans ses pensées qu'il en oublie que le monde continu de tourner. Cette fois-ci il s'agissait du jeune homme qui fait office d'entraineur de l'équipe de basket, un individu assez caractériel en somme et qui sait se faire respecter, il s'excusa de la bousculade et se mit à rire en regardant derrière lui. Ruya n'a pas compris sa réaction, mais il n'avait pas envie de la comprendre non plus, c'est pourquoi il s'avança encore jusqu'à atteindre le coeur du gymnase et plus il s'avançait plus il trouvait sur son chemin de la pagaille. Pensant être seul il commença à jouer avec un ballon sans faire de bruit tout en arborant la porte qui mène au terrien de basket. L cadre de celle-ci franchie, il aperçut un jeune homme seul qui donnait son possible pour ranger, ce personnage Ruya le connaissait, en tout cas il avait déjà eu l'occasion de le rencontrer et même de se présenter. Il ne s'agissait ni plus ni moins de Satomi-san, le garçon froid qui ne parle à personne et à qui Ruya avait rendu le porte-clé la fois l'autre matin dans les couloirs.

Quand il vit le jeune homme il sentit qu'il avait besoin d'aide, alors il commença à lui parler:

« Bonjour Satomi-san, comment vas-tu ? »

Avant même que celui-ci réponde il se mit à ramasser les balles qui traînaient et les cônes du bord de la grande pièce. Pensant avoir parlé dans le vent, il ne prit pas la peine d'attendre une réponse de sa part...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satomi Takeru
Fondateur 2# Aime Lui et sa Guitare (L)
avatar

█ MESSAGES : 584
█ INSCRIT LE : 09/08/2009

█ EN +
• Classe: 2ème année
• Club: pas besoin de club , je vis ma musique tout seul
• Relations:

MessageSujet: Re: Des travailleurs forçés ? [ pv Ruya ]   Mer 7 Oct - 18:51

Takeru trouvait que son travail devenait de plus en plus long , il n’en voyait d’ailleurs pas la fin . Enfin ça s’était avant qu’une âme charitable arrive et l’aide . Cette «  bonne personne » n’était autre que Ruya un jeune garçon que Takeru avait rencontré depuis peu . Ruya avait fait ses preuves en vers Takeru et ce dernier se réjouissait de l’avoir en tant que coéquipier . Mais bien sur ce n’était pas dans l’habitude ni dans la façon d’être de le montrer . Donc il faisait comme si il ne se réjouissait pas plus que ça , même si ses yeux qui pétillaient trahissait ses propos . Le jeune garçon interpella Takeru en souriant .

« Bonjour Satomi-san, comment vas-tu ? »

Takeru remarqua d’ailleurs qu’il était en train de l’aider et surtout en train de ranger . Il n’avait pas attendu la réponse du musicien . Oui mais pourquoi ? Pensait-il ne pas avoir de réponses ?
Takeru voulait montrer qu’il n’était pas le garçon si méchant et si froid comme tout le monde le prétend c’est pourquoi il répondit avec un léger sourire à la question qui lui avait été posée .


- Je vais bien , merci .

Takeru pensait en avoir bientôt fini avec ce vestiaire mais au même moment alors que les deux jeunes avaient repris leurs activités de nettoyages , une personne ayant un MP3 dans les oreilles , ferma la porte des vestiaires . Takeru inquiet car il voyait que le jeune ne les avait pas vu s’avança , mit ses mains devant sa bouche pour faire porte voix et cria ..

- Oï Oï !!! On est là !

Mais malheureusement pour eux , le jeune avait fermé la porte , il ne les avait pas vu . Après tout il faisait son travail habituel et il y avait une chance sur un million que quelqu'un soit dans ces vestiaires donc il n’avait pas prit la peine de vérifier . Le musicien et le jeune Ruya était maintenant enfermé dans le vestiaire pour le meilleur ou pour le pire..

* Par où on pourrait sortir ?? *

Takeru commença par regarder de tous les côtés , si il y avait une solution . Il se mit à courir dans tous les sens . C’est alors qu’il remarqua qu’il avait fait tomber des choses qu’il avait rangé depuis une heure . C’est donc en ronchonnant qu’il les remit à leurs places. Puis Takeru se releva et se mit à regarder le jeune Ruya qui avait l’air de bien prendre la situation ..

_________________
~ FON-DA-TEUR 2 ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kumi-to-suke.forumactif.org
Yamahi Ruya
Ange ou Démon ?
avatar

█ MESSAGES : 71
█ INSCRIT LE : 02/09/2009

█ EN +
• Classe: 1ère Année
• Club: Biologie
• Relations:

MessageSujet: Re: Des travailleurs forçés ? [ pv Ruya ]   Sam 10 Oct - 1:04

Ruya commença à ranger les ballons et les cônes qui traînaient dans tout le gymnase, avec lui Satomi-san toujours, à qui il demanda précédemment comment il allait, malgré le fait qu'il n'est pas attendu sa réponse celui-ci pris la peine de lui répondre et de charmante façon:
Je vais bien, merci .

Il lui avait finalement répondu, après tout il n'est pas si froid qu'il peut le laisser paraitre, Ruya fit ravie de sa réponse, ce garçon prenait de plus en plus de place dans ses pensées et cela ne dérangeait pas le jeune garçon du tout.

Le vestiaire dans lequel ils se trouvaient était tellement spacieux, tous ces objets tapissaient son sol à n'en plus voir le bout, mais les paniers étaient pleins, alors Ruya en conclu qu'il devait être à la fin de son rangement. A l'autre boue du couloir en dehors on pouvait entendre des clés se frotter entre elles, quelqu'un venait par ici, le jeune garçon était impatient de voir de qui il s'agissait, mais il alla vite être déçu.

Une minute plus tard le son des pas et des clés s'étaient rapprochées, l'on pouvait apercevoir à présent la silhouette de jeune homme en blouse bleue avec des écouteurs aux oreilles et le son de D'z qui en ressorti. Celui-ci ne vit pas les deux personnages qui se trouvaient à l'intérieur du vestiaire et fit ce qu'il fait tous les soirs depuis déjà trois ans, c'est-à-dire fermer les portes.

Il referma la porte des vestiaires à clé, en laissant Ruya et Satomi-san enfermé, ce dernier ce mit alors à crier pour qu'il revienne les libérer:
Oï Oï !!! On est là !

Mais sans succès, la musique à fond dans ses oreilles, le jeune homme s'en alla sans même se soucier une seconde de la situation qui lui était étrangère. Pour le plus grand malheurs de Satomi-san qui commença à sembler vraiment soucieux et désabusé.

De son côté, Ruya ne fit rien, observant calmement son collège de situation, il commença à regarder autour de lui et soudain, la pièce qui semblait si spacieuse devint étroite et étouffante. Mais rien de cela ne mit en panique le jeune de première année, sa seul pensée fit dirigée l'emploi du temps de l'équipe et vers les vivres.

Vu que Ruya venait souvent dans ce lieu depuis son arrivée, il connaissait un peu près les heures à laquelle les joueurs viennent s'entraîner individuellement, car malheureusement, l'entrainement collectif est fini depuis un moment déjà. Mais il ne se souvint de personne qui commencerai avec une bonne heure et demie, alors la seul chose à faire et d'attendre, les bancs sont confortables et il y a des bouteilles d'eau à disposition, enfin de quoi survivre une heure, ce n'est pas la mer à boire.

Pendant ce temps, pourquoi ne pas essayer de rassurer Satomi-san et en profiter pour faire connaissance.

« Ne t'inquiète pas, Yumisu-san vient s'entraîner seul dans une heure et demie environ, ce n'est pas long... »

Avant de finir sa phrase Ruya plongea sa main dans sa poche avec précipitation et en sortie son portable, mais celui-ci affiché "aucun signal", déçu de n'avoir pas pu aboutir à une sortie favorable de son idée, il ajouta:

« De toute façon je ne connais personne de l'école, je n'ai le numéro de personne, personne. »


En répétant se mots il se sentit triste, il était si seul, en dehors de Miki-chan et de ce garçon en face de lui, il ne connaissait personne, vraiment personne.

Satomi-san le regarda, avec un regard à la limite de la pitié, celui-ci qui devait remonter le moral se vois lui-même la victime de la tristesse, quelle ironie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satomi Takeru
Fondateur 2# Aime Lui et sa Guitare (L)
avatar

█ MESSAGES : 584
█ INSCRIT LE : 09/08/2009

█ EN +
• Classe: 2ème année
• Club: pas besoin de club , je vis ma musique tout seul
• Relations:

MessageSujet: Re: Des travailleurs forçés ? [ pv Ruya ]   Mer 14 Oct - 14:53

Après avoir un peu disjoncté , Takeru était redevenu calme après tout pourquoi s’énerver , ce n’est pas ça qu’il allait faire quelque chose . Alors qu’il pensait ça , Takeru remarqua que le jeune Ruya cherchait déjà une solution toujours de façon calme . Il avait l’air de bien connaître les environs ..

« Ne t'inquiète pas, Yumisu-san vient s'entraîner seul dans une heure et demie environ, ce n'est pas long... »

* pas long ?? *

Takeru essayait de voir le bon côté des choses , après tout ce n’est pas comme si il était enfermé avec un mec égoïste et populaire ou une fille qui le pourchasse partout ..
Bref il était enfermé certes mais d’une assez «  bonne » compagnie. Ruya sorti en même temps son téléphone .


« De toute façon je ne connais personne de l'école, je n'ai le numéro de personne, personne. »

* Il n’a pas d’amis ? *

Takeru voyait bien que ça gênait et surtout que ça attristait le jeune Ruya de n’avoir personne à qui parler en cas de besoin . Takeru fit un soupir puis s’avança vers Ruya et lui tapa légèrement sur l’épaule .

- Tu préfères avoir pleins d’amis et te faire avoir par eux ? Ou être seul et ne pas souffrir ?

Takeru savait qu’une personne normale lui répondrait «  mais l’amitié c’est génial , ça ne fait pas souffrir » . Mais Takeru lui , le savait . Du moins il savait comment sont les hommes entre eux car après tout question amitié il ne savait pas grand-chose ce Takeru . En effet il était dans le même cas que Ruya , il n’avait personne à qui prévenir en cas de besoin . Il avait un portable certes , mais il se demandait maintenant si il n’allait pas le revendre ..

Après avoir dit ces mots , Takeru s’assit sur un banc disponible habituellement pour que des personnes se changent plus facilement . Il était déjà reparti dans un état de pensée . Il n’était pas de mauvaise humeur ni triste , il était résigné et il avait l’habitude . C’est juste qu’il ne parlait pas vraiment aux autres et surtout il ne disait pas à quelqu'un que les humains sont horribles . Après tout ça reviendrait à dire qu’il se vente . Ce n’est pas totalement faux d’ailleurs mais là , il voulait le bien de Ruya . Il ne cherchait pas à le dégoûter , il voulait juste le mettre en garde contre le malheur d’être avec les autres .

Il ne savait pas pourquoi il lui avait dit ça , pourquoi il voulait autant le prévenir et l’aider . Mais comme à son habitude avec Ruya , Takeru ne contrôle rien ..
Takeru commença à s'allonger sur le banc et il ferma les yeux. Il observait de temps en temps , en ré ouvrant ses yeux , les faits et gestes de Ruya ce qui fit bien rire le jeune Ruya ..
Takeru continuait encore à le protéger , à le surveiller ..


* Mais qu'est ce qui m'arrive ?? *

Voyant que son attitude est à rire , Takeru tourna sa tête en direction de Ruya , prit un air des plus sérieux et continua de parler , sous le regard des plus surpris du jeune homme fixé .

- ano...euh tu voudrais...

Puis il s'arrêta comme si il réfléchissait à la fin de sa phrase , et finalement se résigna .

- Non laisse...excuse moi ....

Takeru ne savait plus quoi faire , il sentait qu'il aimerait être ami avec Ruya mais cela aurait-il un sens ? alors que ce dernier venait juste de critiquer l'amitié ?

_________________
~ FON-DA-TEUR 2 ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kumi-to-suke.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des travailleurs forçés ? [ pv Ruya ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des travailleurs forçés ? [ pv Ruya ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des travailleurs sociaux cubains aident à l'économie d'énergie en Haiti.
» 90% des travailleurs agricoles en Dominicanie sont haitiens
» [Bande] Gobelins des forêts
» [HRP] Description de la forêt
» Une petite leçon dans la forêt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kumi To Suke :: Corbeille :: RP terminés-
Sauter vers: