et si les bosseurs, les artistes et les sportifs devaient travailler ensemble ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Kumi To Suke !             Choisis ta spécialité : Plutôt Sportif ? Artiste ? ou Intelligent ?    ou bien tout simplement Professeur ?     Nous Avons Besoin De Membres , N'hésitez Pas à Vous Inscrire

Partagez | 
 

 Just five minute, please ! [LIBRE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tamaki Yoko
Like a V I R G I N !
avatar

█ MESSAGES : 16
█ INSCRIT LE : 30/09/2009

█ EN +
• Classe: Seconde année
• Club: Journalisme
• Relations:

MessageSujet: Just five minute, please ! [LIBRE]   Jeu 1 Oct - 19:46



Yoshiko était une vraie navette aujourd'hui. Courant à droite à gauche comme si elle avait un métro à prendre. D'un autre côté, quand on est chef d'un journal, c'est une grande responsabilité. Voilà que l'ancienne chef avait abandonner cette responsabilité et que la belle devait maintenant mener la troupe. Cela faisait plusieurs semaines déjà qu'à la dernière conférence de rédac', elle avait distribuer à flot les sujets pour le prochain numéro. De plus, elle doit aussi mettre à jour le site web du lycée. Devant y afficher les résultats des derniers examens, le livre de la semaine etc... De plus, c'est à Yoko de vérifier sur la boîte mail du journal pour répondre au courrier des lecteurs. Elle avait d'ailleurs déjà commencer à éplucher les mails sur son ordi portable et avait sélectionner les meilleurs, ses réponses étaient à peu près dans sa tête, elle savait donc quoi répondre. C'est elle qui s'en charge, grâce à son talent de "psychologue". Devant aussi retaper les articles de ceux qui ont écrit en manuscrit et pas envoyer par mail. Devant courir à gauche à droite pour prendre les articles des retardataires... Ce fut donc une longue journée, mais elle arriva finalement à la salle informatique. Une bonne partie des choses qu'elle devait faire avait été faite. C'est à dire : courir à droite à gauche. Elle s'asseya donc sur un siège. Il n'y avait personne. La salle était vide. Elle alluma donc un poste. Ayant l'habitude des ordinateurs Apple, elle soupira un bon moment, tout en passant sa main sur sa tête, à causes des racourcis qui n'étaient pas les mêmes. Elle commença par le plus chiant. Copier les textes des autres. Elle composa ensuite un joli article sur le site du lycée, affichant les résultats et autres trucs importants. Elle en fit un copier/coller et le mit dans le dossier du journal avec les autres articles. Elle ajouta aussi les articles qu'elle avait reçu par e-mail. Et composa les siens. Dans l'ordre : L'Horoscope, Fiches cuisines, et... Le Courrier des Lecteurs.

Normalement, elle ne s'occupe jamais de l'horoscope, mais la rédactrice qui devait le faire l'avait lâchée. Elle avait aussi composer des petites icones mangas dessinés par ses soins et retouchés sur l'ordi pour accompagner les pages. Pour l'horoscope par exemple, on y voit une jolie petite fille kawai (la mascotte du journal, qu'elle a nommée Miko) aux cheveux roses, avec une boule de cristal. Pour les fiches cuisine, cette dernière a une toque de cuisinière, un saladier et un fouet patissier. Pour le courier des lecteurs, elle porte une tonnes de lettres. etc... Maintenant, fiches cuisines. Comme à son habitude. Elle y met trois fiches cuisines : deux sur une page, une autre sur l'autre. Les deux de la première pages sont des recettes étrangères, tandis que celle de l'autre, est une recette japonaise. Cette fois-ci. Elle opta pour une cuisine coréenne sur la première fiche. Un plat de Kimchi. Sur le second, un plat magrébin qu'elle adorait : Une bonne tajine ! Le plat japonais était : Des nouilles sautées à la "Yoshiko" ! Titre bien accrocheur. Elle en vint finalement au courrier des lecteurs. Elle passa donc du temps à répondre aux lecteurs, les conseillants. Beaucoup avaient des problèmes de coeur. Elle pu les aider avec une joie folle. Elle aimait bien que les autres lui demande conseil. Elle mit tout ça en forme, ajouta les dessins les plus beaux envoyés par les lecteurs, et les exposa avant de mettre le tout, sur la clé USB. Voilà, c'est prêt ! on cours à l'imprimerie maintenant ! La belle enlève sa clé, et s'y précipite. Mais, en y sortant, la jeune femme n'avait pas remarquer la personne qui entrait justement dans la salle. Et alla rencontrer le sol. Sans regarder qui s'était, elle se perdit en excuses...

- Je... je suis désolé !! ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narita Miki
Fondateur 1# Aime crier et faire du sport
avatar

█ MESSAGES : 364
█ INSCRIT LE : 09/08/2009

█ EN +
• Classe: 2ème année
• Club: volley ( capitaine de l'équipe féminine )
• Relations:

MessageSujet: Re: Just five minute, please ! [LIBRE]   Ven 2 Oct - 20:24

    Miki avait passé une journée plutôt tranquille. Ca faisait bien longtemps que la jeune fille n’avait pas eut le temps de réellement se reposer. Il faut dire que la rentrée avait été assez mouvementée. Avec ces nouvelles rencontres, le nouveau programme qui lui posait quelques problèmes, et son nouveau poste en tant que capitaine de l’équipe de volley, elle n’avait pas eut une minute à elle. Mais là, le week-end tant attendu était enfin arrivé, pour son plus grand plaisir. Enfin, n’allez pas croire non plus que Miki n’avait rien à faire, bien au contraire, elle se devait de se rendre dans le bureau du directeur. Non pas qu’elle ait commis une bêtise dans le lycée (ce qui n’aurait pas été la première fois.) mais elle était simplement convoquée comme tout les autres capitaines des clubs sportifs.

    Elle était à présent couchée sur son lit, observant le plafond, plongée dans ses pensées. A force de retourner tout ce qui lui arrivait, elle commençait à en avoir mal à la tête. Sans même parler du boucan qui venait de la chambre d’à côté. Ils avaient décidé de faire la fête ou quoi ? Le pire était qu’elle ne pouvait même pas aller se plaindre puisqu’on était en plein milieu de la journée. Elle poussa un long soupire. Elle s’ennuyait… Certes elle était contente de pouvoir se reposer, mais là, c’était trop calme. A vrai dire, Miki n’est pas une jeune fille qui aime rester inactive bien longtemps. D’où le fait qu’elle soit chez les sportifs. Elle se redressa, de façon à voir l’heure qu’affichait l’horloge de sa chambre. Tout pille une heure avant « la réunion » chez le directeur. Un léger sourire vînt s’afficher sur son visage alors qu’elle se levait complètement. Elle attrapa quelques affaires et se dirigea vers la douche. Après tout, ça lui ferait passer le temps.

    Une heure plus tard, la jeune fille courait dans les couloirs du lycée, manquant à plusieurs reprises de tomber dans les escaliers. Et oui, elle s’était permise de traîner un peu. Erreur qu’elle aurait mieux fait de ne pas commettre. M’enfin, la voire courir n’étonnait plus personne…enfin, à part quelques élèves de 1ère année qui ne savait pas encore qui elle était et surtout comment elle agissait.


    -Alors Miki-chan, encore en train de courir ?

    Arrivée à un tournant du couloir, elle était arrivée aux côtés du capitaine de natation. Elle ralentit donc l’allure et se mis à discuter avec lui de ce que le directeur pouvait avoir à leur annoncer en se début d’année. Ils finirent par arriver au bureau ensemble. Ils purent ainsi constater qu’ils étaient les derniers attendus.

    Ils ressortirent tous une vingtaine de minutes plus tard. Et bien, si elle s’était attendue à ça. Quoi que, l’année passée aussi ça c’était déroulé de la même façon. Et bien, elle n’avait plus qu’a annulé son retour chez elle le week-end prochain. Ses parents seraient déçus, sa petite sœur encore plus. Mais ce n’était que partie remise, ne ? En effet le week-end prochain, elle serait coincée au lycée pour tenter d’orienter les élèves de 1ère année vers le club sportif qui leur correspondrait le mieux. En gros, ce serait un week-end passé à parler volley et surtout à jouer des matchs.

    Elle salua les autres capitaines et pris la direction de la salle informatique. Il lui fallait bien prévenir sa famille qu’elle ne pourrait pas venir. C’est donc avec la fermer intention d’envoyer un mail qu’elle s’approcha de la porte. Mais elle n’eut même pas le temps de faire quoi que se soit que celle-ci s’ouvrait sur une autre jeune fille, visiblement assez pressée. Miki surprise n’eut pas le temps de se mettre sur le côté et la collision fut inévitable.


    - Je... je suis désolé !!

    D’abords surprise, Miki resta assise par terre en la regardant avec des yeux ronds. Puis éclata de rire. La jeune fille qui lui faisait face semblait vraiment embarrassée de lui être rentrée dedans. Et pourtant, ce genre de scène arrivait tous les jours dans ce lycée.

    -Ca va, ne t’en fais pas. Tu ne pouvais pas savoir que j’étais derrière la porte.

    Elle se releva, étrangement cette scène lui faisait penser à Takeru, à leur première rencontre. Au moins, aujourd’hui, elle se trouvait face à quelqu’un qui l’excusait. Elle secoua la tête. Pourquoi fallait-il qu’elle pense encore à lui ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tamaki Yoko
Like a V I R G I N !
avatar

█ MESSAGES : 16
█ INSCRIT LE : 30/09/2009

█ EN +
• Classe: Seconde année
• Club: Journalisme
• Relations:

MessageSujet: Re: Just five minute, please ! [LIBRE]   Ven 2 Oct - 21:47

La jeune femme n'avait pas remarquer la personne qui entrait justement dans la salle. Et alla rencontrer le sol. Sans regarder qui s'était, elle se perdit en excuses...

- Je... je suis désolé !! ><

"Ca va, ne t’en fais pas. Tu ne pouvais pas savoir que j’étais derrière la porte."

Apparemment une voix féminine. De sacrées jambes, minces et musclées, qui faisaient déjà sourire la belle Japonaise-Brésilienne. Mais, elle ne perdit pas trop de temps et ramassa ses affaires, surtout sa clé usb. En se relevant, elle fut surprise de voir que ce visage était familier. Miki, la belle capitaine de l'équipe féminine de Volleyball. Elle se releva donc et engagea un peu la conversation.

- Salut. Tu dois être Narita Miki. J'ai observer tous tes matchs ! Tu est vraiment une pro ! Moi c'est Yoshiko. Mais on m'appelle Yoko. Enfin, c'est comme tu veux. Je suis la chef du club de journalisme. J'espère que tu lis le journal ! C'est moi qui ai créer la mascote "Miko". Je fais les fiches cuisines et le courrier des lecteurs. Enfin, jvais te dire un secret. Ce mois-ci je fais l'horoscope. Ma rédactrice m'a lâchée à la dernière minutes pour "raisons personnelles". M'enfin... Ça me fait plaisir de te parler... depuis le temps que je rêve de te parler ! Tu es vraiment forte. Sexy. Endurante... Et tes jambes, n'en parlons pas !

Quelques avances ratées, un trop plein de racontage de life. C'était Yoshiko toute crachée. De plus, cette miss n'était sûrement pas de ce bord. En tout cas, Yoshiko avait retourner sa veste depuis un bon moment et le criait presque sur les toits.

- Euh... c'est à moi de fermer la salle informatique... Je peux attendre que tu ai fini...et on pourrait aller autre part pour faire connaissance... Je dois juste passer cinq minutes à l'imprimerie et c'est tout ! Si tu veux on peux se faire une partie de volley. Ou un basket, je suis plus doué pour ça. Ne me demande pas de jouer au foot, je suis une merde ><

Dit-elle, en s'asseyant sur l'un des bureaux, les clefs de la salle à la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narita Miki
Fondateur 1# Aime crier et faire du sport
avatar

█ MESSAGES : 364
█ INSCRIT LE : 09/08/2009

█ EN +
• Classe: 2ème année
• Club: volley ( capitaine de l'équipe féminine )
• Relations:

MessageSujet: Re: Just five minute, please ! [LIBRE]   Sam 3 Oct - 11:09

    - Salut. Tu dois être Narita Miki. J'ai observer tous tes matchs ! Tu est vraiment une pro ! Moi c'est Yoshiko. Mais on m'appelle Yoko. Enfin, c'est comme tu veux. Je suis la chef du club de journalisme. J'espère que tu lis le journal ! C'est moi qui ai créer la mascote "Miko". Je fais les fiches cuisines et le courrier des lecteurs. Enfin, jvais te dire un secret. Ce mois-ci je fais l'horoscope. Ma rédactrice m'a lâchée à la dernière minutes pour "raisons personnelles". M'enfin... Ça me fait plaisir de te parler... depuis le temps que je rêve de te parler ! Tu es vraiment forte. Sexy. Endurante... Et tes jambes, n'en parlons pas !

    Au début Miki souriait franchement, alors comme ça on la connaissait. Bon d’accord le fait d’être la capitaine de l’équipe de volley l’y aidait beaucoup, surtout que l’équipe était aller jusqu’en final l’année précédente. Enfin, dans se cas précis, le fait que la jeune fille l’ai reconnu n’était pas vraiment étonnant. En tant que journaliste, qui plus est présidente du club, elle devait connaître tout les capitaine et présidents des autres clubs. Après tout, elle se devait de relayer tout ce qui se passait d’important au lycée. Donc elle était évidement au courrant.

    Plus ça allait et plus les yeux de Miki s’agrandissaient de surprise. Elle qui se considérait comme bavarde, voilà qu’elle se retrouvait face à une jeune fille qui ne lui laissait même pas le temps d’en placer une. Et ça, c’était une grande première. Yoshiko…Enfin Yoko comme elle s’était présentée, s’était lancée dans une explication de l’organisation du journal, sur ce qu’elle faisait ou pas. Mais il semblait que Miki n’en avait pas fini d’être étonnée. Voilà que la demoiselle se mettait à la complimenter…non, à lui faire des avances. Carrément. C’était assez déconcertant. Elle n’avait pas l’habitude de ce genre de paroles venant d’une fille. Elle se contenta donc de sourire légèrement, un peu gênée par la situation. Constatant, que Yoko en avait fini pour le moment, Miki pris la parole.

    -Oui, je suis bien Miki Narita. Enchantée de te connaître Yoko-chan. Tu fais du super travail pour le journal et ta mascotte est vraiment mignonne.

    C’est tout ce qu’elle répondit, elle ne commenta pas les dernières paroles, simplement parce qu’elle ne voyait pas bien quoi lui répondre. Elle haussa les épaules tandis que son interlocutrice reprenait subitement la parole.

    - Euh... c'est à moi de fermer la salle informatique... Je peux attendre que tu ai fini...et on pourrait aller autre part pour faire connaissance... Je dois juste passer cinq minutes à l'imprimerie et c'est tout ! Si tu veux on peux se faire une partie de volley. Ou un basket, je suis plus doué pour ça. Ne me demande pas de jouer au foot, je suis une merde.

    Ah, il semblait qu’elle soit arrivée juste à temps. Il s’en était apparemment fallu de peu pour qu’elle ne trouve la porte fermée. Et avouons-le ça l’aurait fortement embêtée de devoir chercher les clés partout dans le lycée. Parce que pour avoir la clé d’une salle dans ce lycée, c’était un véritable jeu de piste. Enfin, au moins, l’autre jeune fille était prête à attendre que Miki ai finit ce qu’elle avait à faire.

    -Merci, c’est gentil. Je n’en ai pas pour longtemps. Juste un mail à envoyer.

    Elle sourit et se dirigea rapidement vers un ordinateur. La salle fut plongée dans le silence, seulement troublé par le bruit que faisaient les doigts de Miki sur le clavier. Il ne fallut que quelques minutes pour envoyer son fameux mail. Une fois fait, elle coupa l’ordinateur et se leva, un grand sourire afficher sur le visage.

    -Tu veux faire du sport ? Pourquoi pas, mais juste une part. Je vais t’avouer un truc… une exclusivité puisque tu es journaliste. La semaine prochaine, c’est un week-end sportif au lycée. Par contre, le volley à deux, ce n’est pas évident. Alors vas pour le basket.

    Elle se dirigeât donc vers la sortie de la salle avec la jeune fille à ses côtés. Il leur fallait d’abord passer par l’imprimerie comme l’avait précisé Yoko un peu plus tôt.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tamaki Yoko
Like a V I R G I N !
avatar

█ MESSAGES : 16
█ INSCRIT LE : 30/09/2009

█ EN +
• Classe: Seconde année
• Club: Journalisme
• Relations:

MessageSujet: Re: Just five minute, please ! [LIBRE]   Sam 3 Oct - 22:45

"Merci, c’est gentil. Je n’en ai pas pour longtemps. Juste un mail à envoyer."

Effectivement, il ne lui fallut que quelques minutes pour écrire ce mail. La jeune femme observait ses longs doigts fins tapoter les touches du clavier avec sourire. Yoshiko ne s'empêchait de jouer avec ses cheveux, tout en observant la belle Miki. Cette dernière appuya une dernière fois sur la souris, éteignant définitivement le poste de travail. Yoshiko joua donc avec ses clefs, tout en sortant de la salle, invitant la jeune femme à la suivre.

"Tu veux faire du sport ? Pourquoi pas, mais juste une part. Je vais t’avouer un truc… une exclusivité puisque tu es journaliste. La semaine prochaine, c’est un week-end sportif au lycée. Par contre, le volley à deux, ce n’est pas évident. Alors vas pour le basket."

À la sortie de la salle, la belle brésilienne japonaise referma à clef. Avant d'empoigner la poignée, et de la secouer plusieurs fois pour être sûre qu'elle soit bien fermée. Geste qui ferait peux t'être fuir sa "nouvelle amie".
Un Basket ? Un petit un contre un, ou plutôt une contre une... C'est tentant ! Elles traversèrent alors toutes les deux les couloirs du bahut à la recherche de l'imprimerie. Il s'en est fallut de peu. Après avoir fait demi tour plusieurs fois, s'être perdu plusieurs fois, elles trouvèrent enfin la porte de l'imprimerie. Encore, il fallut trouver les clefs... c'était une autre paire de manche. Trouver le trousseau, puis la bonne clef. Elle fit signe à son ami de l'attendre devant la porte, et déposa la clé USB sur le bureau avec un postit noté "maquette", comme convenu. L'imprimeur n'aura qu'à la prendre pour imprimer les pages. Elle ne savait pas comment ça marchait, après tout, ce n'était pas son job. Elle repartit aussitôt et referma la porte à clef. Accomplissant ensuite son rituel habituel. Le "secouage de porte".

- Désolé pour mon petit "tic". Je suis toujours obligée de faire ç à chaque porte fermée. Car, une fois, j'ai été obligée de faire demi tour car la porte n'avait pas été fermée. Je suis une fille étrange. Bon, on se le fait ce basket ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narita Miki
Fondateur 1# Aime crier et faire du sport
avatar

█ MESSAGES : 364
█ INSCRIT LE : 09/08/2009

█ EN +
• Classe: 2ème année
• Club: volley ( capitaine de l'équipe féminine )
• Relations:

MessageSujet: Re: Just five minute, please ! [LIBRE]   Mar 13 Oct - 18:01

    Les deux jeunes filles marchaient à présent dans les longs couloirs du lycée. Elles ne se disaient rien, marchant rapidement pour se rendre à l’imprimerie, n’y étant jamais allé, Miki ne savait pas du tout où se trouvait cette salle, et il semblait que l’autre jeune fille ne savait pas trop non plus. Elles durent faire demi tour plusieurs fois, se retrouvant dans une impasse ou face aux escaliers menant aux dortoirs. Une fois arrivées, elles n’y restèrent pas longtemps, juste assez pour que la nouvelle connaissance de Miki puisse déposer une clé USB ainsi qu’un petit mot l’accompagnant. Elles firent demi tour, se retrouvant à nouveau dans les couloirs.

    - Désolé pour mon petit "tic". Je suis toujours obligée de faire ç à chaque porte fermée. Car, une fois, j'ai été obligée de faire demi tour car la porte n'avait pas été fermée. Je suis une fille étrange. Bon, on se le fait ce basket ?

    La jeune fille haussa un sourcil, à vrai dire, elle n’avait pas réellement fait attention à ce détail. Après tout, ça paraissait plus ou moins logique de vérifier qu’on avait bel et bien fermé la porte. Elle finit donc par sourire, sans relever cette remarque.

    -Une fille étrange ? Moi je ne trouve pas… Tu sais y à vraiment des cas dans cette école. Toi t’es loi d’être bizarre crois-moi.

    S’il fallait simplement juger les gens sur les petits gestes qu’ils pouvaient avoir, tout le monde pouvait être catalogué comme étrange. A vrai dire, Miki ne voyait pas comment on pouvait dire que telle ou telle personne était bizarre. Non, pour elle, on était juste différent. Evidement, tout le monde n’a pas forcément la même vision des choses. Continuant à sourire. Miki entraîna Yoko vers la sortie du lycée et les terrains de sport. Elles traversèrent le parc pour enfin arriver au gymnase.

    -Bon direction les vestiaires pour enfiler une tenue de sport.

    Elle poussa la porte et se dirigeât vers son casier. Evidement faisant partie d’un club de sport, Miki faisait partie des élèves qui avaient un casier dans les vestiaires du gymnase. Mais à peine eut-elle posé sa main sur la porte de son casier qu’elle se stoppa et se retourna d’un coup vers l’autre jeune fille.

    -Eto…J’oubliais, tu n’as certainement pas de vêtements de sport avec toi…Hm…

    Elle fixa Yoko un long moment, elle pouvait paraître perdue dans ses pensées, mais en réalité, elle observait le physique de la jeune fille. Après quelque secondes, elle afficha un large sourire.

    -Ok…ça devrait aller. De toute façon, on n’est pas dans un concours de beauté. Je te passe une de mes tenues, tu me la rendras plus tard.

    Miki ouvrit rapidement la porte de son casier et en sorti des vêtements qu’elle lança à Yoko.

    -Tiens, je pense que ça devrait t’aller.


    Et quant à elle, Miki mettrait sa tenue de volley, ça ne dérangerait pas pour jouer au basket. Elle se changeât rapidement.

    -Je t’attends dans le gymnase, je vais chercher le ballon pendant que tu finis de te changer.

    Elle lui sourit avant de sortir de la petite pièce.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Just five minute, please ! [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Just five minute, please ! [LIBRE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kumi To Suke :: 1er étage :: Salle d'informatique-
Sauter vers: